les artistes

Jorj Morin


Au moment où je peins, rester dans le moment présent, où je pose cette couleur, où je dessine cette forme: que ce soit celles-ci qui engendrent les suivantes. Trop de hâte risque de me couper de la vie.
Rester au présent.
Nous devrions nous arrêter dès que le geste n'est plus soutenu de l'intérieur et nous exercer à percevoir cette coupure à peine perceptible.
Et cependant une peinture ne devient vivante qu'à partir du moment où on a la sensation de perdre pied, où l'on est reporté au-delà de la logique et du raisonnable...