les artistes

Yvon Daniel


Il est là, tout entier rassemblé, compact, devant sa toile qu'il percute de sa sauvagerie, empoignant et brassant à pleins bras les couleurs - noirs, rouges, jaunes, bleus - produisant des courants de haute tension entre les lignes de forces entrecroisées, superposées d'un dessin jailli d'une rage jubilatoire que seule la peinture peut momentanément apaiser.
Rien d'intellectuel dans le geste du peintre: seulement la puissante empreinte d'un homme acharné à rencontrer le monde en soi, à imposer sa propre présence, verticale  et pugnace, avec la franchise de ceux qui, toujours en mouvement et en quête, nous disent aussi qu'ils demeureront toujours eux-mêmes. Qu'aucun trouble, qu'aucune difficulté ne les empêcheront de peindre. Autrement dit d'aller, au cours d'une intense conversation avec eux-mêmes et avec l'univers, vers la lumière et l'harmonie.

Yves Moraud